Il y a des guerres partout, même en Europe, et l'objectif des élus est  soudain d'interdire de donner la fessée aux enfants. Ils se foutent de nous ! Protégeons d'abord les enfants des bombes, nous verrons la fessée après. S'il reste encore des enfants. Allez donner la fessée uniquement aux enfants munis d'une kalachnikov !

Autre sujet qui me rend malade : La télévision, certaines chaînes du moins, nous offre des rencontres sous forme de tables rondes autour desquelles des hommes politiques de tous bords échangent leurs certitudes. Je ne supporte plus qu'ils parlent tous en même temps, qu'ils se coupent la parole de telle sorte que nous assistons à  une véritable cacophonie dans laquelle on ne comprend plus rien. Encore plus insupportable, l'arrogance du journaliste qui pose des questions dans le face à face avec son invité. Non seulement il lui coupe la parole mais il est à la limite de l'interrogatoire policier comme s'il cherchait à humilier un coupable. Un peu d'humilité, messieurs les journalistes ! Heureusement ils ne sont pas tous comme ça.