04 mai 2018

De la relativité du temps...et des choses...

    Ses jours sont comptés, comme ceux de tous ses copains du boulevard Lassus...   Même s'il a durant tant d'années donné sa lumière à Banyuls, il va devoir céder sa place comme nous tous un jour et comme son copain un peu plus bas, près de la place Bassères, qui part pour son dernier voyage : Mais la mer s'en fiche royalement, elle qui est éternelle à nos yeux, elle est belle pour toujours, et particulièrement quand la tramontane la taquine !  
Posté par demoguerne à 19:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]