Ce document est un extrait d'une lettre datée du 

10-09-2011

écrite par mon ami d'enfance Francis Prats.

Cet article sera donc transcrit à sa mémoire

puisqu'il nous a malheureusement quittés.

J'ai retiré le début de la lettre qui est trop personnel,

mais il savait qu'un jour je lui rendrai cet hommage.

C'est bien pour ça qu'il a pris sa plume

Je vous invite à lire ce témoignage exceptionnel

Je pense que ces évênements se sont déroulés le 12 novembre 1942

(à vérifier)

.......................................

 

1

2

Et moi aussi je te pleure, Francis, mon ami, comme on  pleurerait  un Frère !

Albert.

Note: : Francis était situé entre l'actuel  "tabac de la plage" et  "l'optique Côte Vermeille", probablement en face, sur la promenade côté mer. Les allemands sont arrivés place Bassères en descendant la rue Jean Bart qui vient de la Gare, c'était la route qui menait aux Elmes et à Port-Vendres puisque les arcades n'existaient pas encore.

Le père de Francis se nommait Honoré Prats. A la libération il a été nommé Commissaire de la République et il a été mis en place comme s'il était maire  de Banyuls puisque Mr Azéma (dit Bidouin) était encore absent. Honoré Prats était dans la Résistance chef du sous-réseau Cotre qui faisait partie du réseau Tramontane.