cordonnerie 2 DSCN1864

 

cordonnerie DSCN1863

 

Il se nommait Ernest Vidal , son frère Ismaël était un grand copain de Anicet Déu, avec lequel il faisait  le tour du marché le dimanche..
Ernest ayant une maladie congénitale qui le gênait dans la marche, avait choisi le métier de cordonnier.

Le cordonnier travaillait assis.

Mais un cordonnier était plus que ça à l'époque. C'est chez lui que l'on allait quand on avait une épine d'oursin dans le pied.

Avec de la poix brûlante il stérilisait et "pompait" l'épine souvent en plusieurs fragments car on avait fait éclater le bout avant d'aller chez lui, en trifouillant avec une aiguille à la maison.

Pour ceux qui ne savent pas où était ce cordonnier, ce gentil et précieux Ernest, je vous donne un repère ci-dessous

cordonnerie 3 DSCN1865